1919

Création des Etablissements Joncoux par Jules Joncoux, 58 rue de Redon à Rennes. 


1968


A 34 ans, Gérard Joncoux, le fils de Jules reprend l’entreprise. Jules, décède en 1970 à 95 ans et verra donc l’entreprise reprise par son petit-fils. Quelque temps après son arrivée, l’entreprise doit affronter le choc pétrolier et la baisse drastique des ventes de chaudières et s’adapter au marché.

1977

Les établissements Joncoux déménagent à Saint Grégoire dans un nouveau bâtiment, double de surface et démarre la fabrication de flexible.

 

1979 

La Tôlerie Industrielle de Paris quitte le quartier de la Bastille à Paris
(rue du Chemin Vert) et s’installe à Charleville-Mézières. 

1985

Lancement des premières gammes de conduits double paroi. 

 

1994

ISOTIP, nouveau nom de la Tôlerie Industrielle de Paris (TIP), fabricant de gammes de conduits isolés, est rachetée par JONCOUX 

2010

Fusion d’ISOTIP et de JONCOUX qui deviennent ISOTIP-JONCOUX. 

2011

Création du laboratoire à Charleville-Mézières. 

Découvrir WeLab aujourd'hui

 

2016 

Regroupement de toutes les activités de Saint-Grégoire sur un seul site à Noyal-Châtillon-sur-Seiche. 

2019

ISOTIP-JONCOUX devient JONCOUX. 

Au cours de son histoire, Joncoux, cette PME familiale est devenue une entreprise d'envergure européenne : 
165 collaborateurs, 
3 sites de production en France : Charleville-Mézières, Rennes et Coulaines 
378 machines sur une surface de 28 000 m²
6 000 références produits en stock
1 400 000 produits vendus par an

 

Cette réussite industrielle est avant tout une aventure humaine. Des collaborateurs qui œuvrent au quotidien à la conception et à la fabrication des produits qui ont fait la renommée de Joncoux, alliant savoir-faire historique en conduits de fumée et nouvelles technologies.

 

Joncoux est aujourd’hui une des rares entreprises françaises à avoir plus de 100 ans d’existence en ayant conservé un actionnariat resté majoritairement familial et exerçant toujours la même activité depuis la création, particulièrement attachée à son ancrage territorial.